You are currently browsing the monthly archive for avril 2007.

Avertissement :

Cet article contient beaucoup de nouveau vocabulaire. Notez toutefois que vous ne serez pas interrogés 😉

J’avais déjà loupé Vaisakhi 2007 (le nouvel an Sikh, anniversaire de la création du Khalsa), il était HORS DE QUESTION que je loupe la parade Sikh sur Broadway. Il faut savoir qu’en ce moment ça défile grave. La semaine dernière c’était les Grecs, bientôt les Israëliens … ah oui, il y a eu les Chinois aussi il n’y a pas très longtemps. Bien sûr, je ne parle pas de la semaine de la mode, mais bien de manifestations de communautés!

Le départ était donné ce samedi, vers 13h00 sur Broadway au niveau de Times Square (un coin tranquille …). A cette occasion, toute la communauté Sikh du Tri-State (qui comme son nom ne l’indique pas, comprend 4 états: New York, New Jersey, Connecticut, Pennsylvania) s’était réunie. Celà représente généralement près de 20,000 personnes. Beaucoup de chars, beaucoup de couleurs (sarees, turbans, …) et également de la musique.

sp5.jpg

Ce genre d’évènement est également très important pour la communauté ici car suite aux attentats du 11 septembre, beaucoup d’américains (malheureusement peu éduqués) ont trop souvent confondu le turban et la barbe des Sikhs avec ceux des Musulmans (malheureusement pris comme cibles à ce moment-là également).

Chaque Gurdwara (temple pour la faire simple) avait un char et une thématique. J’ai particulièrement apprécié la réplique au 1/76ème du Temple d’Or d’Amritsar:

sp7.jpg

Ouaip. J’ai trouvé ça assez mimi 🙂

L’ambiance était assez surréaliste. On comptait les goras (blancs!) sur les trottoirs et tout le monde s’entretenait joyeusement en panjabi. Les enfants coiffés de patkas (version édulcorée du turban, réservé, lui, aux hommes arrivés en âge de le porter, au début de l’adolescence) couraient de partout. Oui, il y avait un côté kermesse … Les micros scandaient des « slogans » (jaikara) à laquelle la foule répondait en choeur. Le plus commun est Bole so nihal! auquel on est sensé répondre: Sat siri akaal! (il est dit que celui qui prononce ces mots sera comblé!la vérité est éternelle!).

 

sp6.jpg

Après avoir mis un joyeux bordel sur une vingtaine de blocs, le cortège a finalement tourné à gauche sur la 26ème rue vers Madison Square Park, destination annoncée.

sp1.jpg

En arrière plan, le Flatiron Building si emblématique… Puisque j’avançais plus vite que le cortège, j’ai pu atteindre assez rapidement le char de tête, précédé par les Panj Piare (les cinq bien-aimés): ils symbolisent les 5 premiers Sikh « baptisés » en tant que tels par le dernier Guru, Guru Gobind Singh, en 1699 (fondant par la même occasion le Khalsa).

 sp4.jpg

Beaucoup de monde était déjà sur place à l’arrivée des chars pour une excellente raison: la distribution gratuite de nourriture! En effet, le Langar (cuisine communautaire) est un des piliers du Sikhisme pour illustrer l’égalité des hommes, assis à même le sol pour partager la même nourriture, sans distinction de caste, de couleur, de sexe, de religion …

 

sp3.jpg

 Miam. C’est là que j’ai VRAIMENT commencé à me croire dans une rue de Calcutta. Des centaines de gens se bousculaient pour atteindre les stands où des hommes (pas de femmes!) s’affairaient à remplir des barquettes de Chole (pois chiches), Palak (épinards), et autres délicieux mets végétariens (le Sikhisme n’impose pas le végétarisme, mais dans un soucis d’universalité, n’inclut pas de viande ni de poisson dans les plats du Langar pour que chacun puisse manger) . Je crois que c’était la première fois de ma vie que je me faisais presque agresser par des gens qui voulaient m’offrir quelque chose! Les différents Gurdwaras se déplacent avec une quantité folle de nourriture et sont heureux de la partager avec le plus grand nombre possible. On m’a donc – limite – calé une banane sous le bras, en me proposant du Chai (hmmm), du jus de mangue, des friandises,  …

 

sp2.jpg

J’ai finalement trouvé un coin pour me poser et déguster mes pois chiches et mes rotis … Miam … Exactement le même repas que la veille au soir! Gretchen vit à deux blocs d’un déli panjabi qui sert d’étape aux taxis de la ville et qui est donc ridiculement pas cher …

 Un peu plus tard, je suis allé écouter un groupe de Dhadi (chant traditionnel punjabi proche de nos troubadours d’antan). Ils relatent des faits historiques, parlent de batailles, de saints, etc … J’aime beaucoup ça! Si vous êtes curieux, un court exemple ici!

Finalement, les choses se sont corsées lorsque les Panj Piare sont revenus en arborant des drapeaux du Khalistan. Depuis la séparation du Punjab en 1946, une frange de la population (je ne connais pas la proportion) réclame un état Sikh indépendant nommé Khalistan. Et voilà. Il faut encore que tout se politise 😦

J’avais vraiment l’impression que ce genre de propos étaient totalement contradictoires en regard des valeurs affichées sur la parade: égalité, partage, ouverture aux autres … Mais encore une fois, les hommes ne sont que des hommes et il faut apprendre à les aimer tels qu’ils sont.

Portez-vous bien …

T

proudtobesikhlogoii.gif

 

 

 

Tada! Le printemps est arrivé à New York! Tongs, grillades, bières … et pollen! Mon meilleur ami s’appelle Clarityne, même si ce n’est pas ce qu’il y a de plus efficace. Je me surprends la nuit à rêver d’une injection de Kenacort 80 dans la fesse gauche. Allez, quelques semaines à tenir le coup et puis ça ira mieux.

J’aurais voulu écrire plus tôt pour vous parler du tournage d’ Immortality, mais j’ai des petits soucis orthopédiques. En effet, mes 20 heures hebdo dans un labo d’informatique + le piano + le blog + mon dernier site internet marathon m’ont affaibli le poignet droit et ça sent le syndrome Canal Carpien 😦 J’ai donc acheté un support de poignet qui se fixe sur l’avant bras et j’essaie de limiter mon temps devant un clavier (PC ou piano … snif …).

Ca y est j’ai fini de me plaindre! On peut passer aux trucs marrants. Donc. Le tournage. Ca s’est bien passé, merci. On a débuté à 18h00 et j’ai quitté le plateau à 3h du matin. C’était assez intense et super amusant. Mon costume était mortel, sans mauvais jeu de mots:

immortality2.jpg

La faux en arrière-plan était véritable! Et je n’avais quasiment aucune visibilité … un danger ambulant! L’éclairage était bien sûr très étudié et j’ai dû jouer une scène sous un spot de j’sais-pas-combien-de-Watts-sa-mère et j’ai perdu deux litres d’eau! C’était assez impressionnant. Ils avaient du matos de pro et déjà des réflexes bien établis. Les débuts de scènes surtout lorsque la réalisatrice communique avec tout le plateau: « Silence sur le plateau … son ok? … caméra ok? … Immortality, scène 1D, prise 2 … clap! … action! » à prononcer akcheune 🙂 .

immortality11.jpg

Il n’y avait qu’une caméra numérique sur le plateau et on a donc dû tourner le film trois fois. Un master de toute la scène dans un cadrage large, deux gros plans sur les deux comédiens, et des scènes raccords. Enfin, pour terminer, nous avons enregistré le texte seul pour avoir une source de qualité pour le montage.

Même si tout était plus ou moins prévu, il y avait également beaucoup de place pour l’improvisation. Mon personnage devait déplacer les pions sur l’échiquier (nous rejouions l’immortal game, qui apparaît également dans Blade Runner, etc …), mais de faux doigts squelettiques avaient été scotchés sur mes vrais doigts et il était impossible de me servir de mes mains. Jay, le perchman au crâne rasé est également illusionniste à ses heures et il nous a donc peaufiné des effets spéciaux à base de fil transparent pour que les pions bougent tout seuls! J’ai hâte de voir le rendu sur un écran.

 

immortality3.jpg

Caterina Colombo, l’auteur & réalisatrice

Le montage est terminé, le mixage son doit avoir lieu la semaine prochaine et j’espère pouvoir bientôt offrir un lien vers le film complet (environ 7 minutes) sur ce blog!

Revenez donc bientôt 😉

Portez-vous bien.

T

The Faces – Ooh la la (B.O. Rushmore, Wes Anderson)

Une vidéo EPOUSTOUFLANTE (et je baise mes mots) !

Pour mon Papa qui m’a fait découvrir et aimer Brel.

T

Reprise des cours mercredi et petite semaine donc. Revenir sur la campus n’a pas vraiment été un choc puisque j’y étais presque tous les jours pendant les vacances pour le taff!

cate2.jpg

La vraie surprise de cette semaine est venue de ma copine Caterina, étudiante italienne, majeure Cinéma, à Hunter (elle est d’Arezzo en Toscane, la ville où a été tourné « La vie est belle » …). On s’est rencontrés très tôt dans de le semestre et nous avions parlé à plusieurs reprises de ses projets de courts-métrages. Je m’étais proposé d’écrire la musique de l’un d’eux et elle m’avait parlé aussi d’y tenir un rôle. Le kiff.

Et bien ça y est, on tourne dimanche soir. Elle est revenue vers moi cette semaine avec un script et un rôle pour moi. Très fortement modelé sur moi d’ailleurs! C’est son projet de fin d’année. Elle s’est inspirée d’une scène de « The Seventh Seal » de Bergman où la mort joue aux echecs avec un chevalier (il a la vie sauve tant qu’il gagne) pour aborder le thème de l’immortalité au travers du cinéma. C’est assez marrant et j’ai hâte de voir le résultat.

seventh.jpg

Je joue la mort, mais une mort française (sic!) à l’accent très prononcé: ze death! On tourne dans l’upper east side, chez un ami de Cate avec une équipe restreinte. Je ne peux pas en dire plus, mais je vous tiendrai bien sûr au courant. Je compte prendre des photos sur le « plateau ».

A part ça, j’ai vu un film sympa hier soir. Ce qu’on appelle un mockumentary, un faux docu (un peu comme Borat): Waiting for Guffman. L’histoire d’une petite ville dans le Missouri qui monte une comédie musicale pour fêter ses 150 ans et espère la jouer à Broadway. Très drôle et plein de répliques cultes (notamment la chanson comique Yiddish « Dibbick Schmibbick, I said more ham » (« Dibbick Schmibick, j’ai dit plus de jambon!« )).

guffman.jpg

Enfin, je ne mentionnerai plus Gretchen comme ma meilleur pote, mais bel et bien comme ma petite amie. Si, si.

Un bon weekend à tous.

T

Beirut – Mount Wroclai

Bonjour!

Je ne savais pas quoi faire dimanche après-midi alors j’ai fait un site internet. Hop!

Je vous ai dit que j’avais besoin de sous alors je me lance dans les cours de français! J’ai un bouquin, je vais en acheter quelques autres et puis après je pouré aprandre la France o zautre.

Dans l’attente, j’apprécie tout commentaire sur le contenu et la forme du site qui me sert à promouvoir mes services.

http://www.learningfrenchnyc.com

Merci d’avance et bonne journée!

T

Je me rends compte chaque jour un peu plus à quel point l’Eglise a une place importante ici (lieu de socialisation, garde-fou, censeur, …). Le site sur lequel je suis tombé est donc d’autant plus drôle.

En effet, sur Church Sign Generator vous pouvez customiser un message perso en forme de panneau d’Eglise Baptiste, Pentecostale, etc … et je trouve ça hilarant. La preuve.

church.jpg

P.S. : Oui! Je n’ai plus AUCUNE idée du prix de l’essence en France! Ni ailleurs!

eric_ramzy4.jpg

Scène du chinois (le frère) … Eric vient de se vautrer lamentablement dans la piscine en essayant de sauter par dessus en côte de mailles. Il sort de l’eau, met sa main gauche sous son Tshirt pour simuler le canon d’une arme à feu :

« Ceci est un police python 357 Magnum! Avec ça mon pote, j’te fais un trou
dans l’buffet tu fais 3 fois le tour de ton slip direction Pékin!
 »

Ca Monsieur, c’est du cinéma.

Pour la citation qui bouge:

http://www.youtube.com/watch?v=hZlRee9a36o (2 min 45)

Ce soir c’est fête. Je viens de passer la serpillère dans tout l’appartement et c’est un évènement. Peut-être que chez vous non, mais au 3026 de la 23ème rue, si. Apparemment, ça faisait 5 mois que personne n’avait jamais nettoyé les sols ici. C’est un cafard trilingue qui me l’a dit. Ceci dit, je ne leur en veux pas, il n’y a pas de serpillère. Rien. J’ai donc pris mon courage à deux mains et j’ai javelisé autant que j’ai pu. Là j’attends que ça sèche pour finir les WC et rincer la poubelle, etc … Top glamour ce soir.

C’est marrant comme j’ai l’impression que beaucoup moins de gens pensent à venir squatter le canapé maintenant … 😕 Je pense qu’il va falloir que l’on réunisse une cellule de crise car apparemment personne ne se sent concerné par l’hygiène dans la maison. Si ça ne change pas, je plie les gaules et je cherche autre chose … je m’en fous j’ai pas de lit à transporter (oui, ça fait un mois que je dors sur un matelas gonflable 😀 ).

Enfin, passons.

classe_hunter.jpg

Je suis donc en plein Spring Break (coupure de ressort comme dit Google traduction! quel poète celui-là …). Je n’ai pas de cours si ce n’est les cours de chant que je prends chez Karen. Je peux donc cumuler pas mal d’heures de taff. Je ne sais plus exactement si je vous ai parlé de mon travail. Mon dieu, j’ai tellement de retard!

J’ai été embauché au TRC (Technology Ressource Center) en tant que College Assistant. Je suis au service des profs et des employés administratifs de l’université pour les aider à se servir des ressources informatiques et logicielles qu’offre le campus, de l’usage du scanner à l’animation de formations sur le pack office, Dreamweaver, etc … J’ai participé à un atelier Excel il n’y a pas très longtemps (j’ai la réputation d’être l’expert du labo info! MDR!) et j’élabore en ce moment des supports de cours pour Access 2003, Camtasia, ainsi qu’un projet validé par mon boss: un atelier pour les web designers sur l’accessibilité des sites aux non-voyants (un sujet qui me touche depuis que j’ai étudié le piano avec une prof aveugle en Italie …). L’ambiance est super cool et c’est très flexible. Je suis sur le campus et je n’ai donc pas à traverser la ville pour aller en cours. Je n’ai malheureusement le droit de travailler que 20 heures par semaine pour $10 bruts de l’heure (put*** de visa F1) … mon loyer quoi. J’étudie donc des sources alternatives de revenus: clonage de castors, confection de cerfs-volants en penne rigate, cours de fançais, sites webs, mannequin détail (coude) …

A part ça les répétitions pour l’opérette avancent (j’ai beaucoup de courrier de lecteurs à ce sujet! 😀 ). La musique est apprise (plus ou moins!) et nous travaillons sur la mise en scène. Il y a beaucoup d’effets comiques à mettre en place et c’est bien souvent une question de rythme. Bien sûr, nous sommes tous musiciens, mais le rythme dans le jeu scénique est vraiment très différent! Je rencontre des situations souvent évoquées avec Benoît: un bon comédien c’est quelqu’un qui permet à la personne qu’il a en face de lui de bien jouer. Et c’est pas peu dire. Suite à un malentendu avec la prof, elle a engagé un professionnel (un type formidable) pour jouer mon personnage, résultat, on est deux sur le coup. Il y a donc deux équipes. Une semaine on est figurants et l’autre on joue vraiment. C’est bien sympa, mais ça fait deux mises en scènes à apprendre et mettre en place! Pas grave, on est là pour apprendre. Normalement, les essayages ne devraient pas tarder car on est à un mois et demi de la première. Je vous tiendrai au courant.

marin_marais.jpg

J’ai également commencé à travailler sur mon papier de fin d’année en histoire de la musique. Mon prof a validé la pièce sur laquelle je veux travailler: Les Voix Humaines de Marin Marais, tiré du second livre de pièces pour viole de gambe (1701). Le papier n’est que de 6 à 7 pages, mais je prends ça très au sérieux. J’ai donc fait venir des partitions et des livres de la réserve de la LPA (Bibliothèque des Arts du Spectacle du Lincoln Center). C’est certainement la plus grande bibliothèque musicale au monde. Et tout est simple et gratuit. Je commande les livres par mail, et on me confirme leur disponibilité quelques jours après … Je vais essayer de développer le parallèle entre la voix chantée telle qu’elle est traitée dans les airs de cours et le récit de la viole dans cette pièce. Et si mon papier tient la route, je contacte la société américaine de viole de gambe pour être publié. Je crains dégun. Je vous prends tous un par un.

Je dois également vous présenter un nouvel ami: Didier, mon blender (attention elle vient de loin … quelqu’un a une idée? … blender … mixeur … mixeur … son … son … DJ … Didier … ).

didier1.jpg

Tout ce qu’il y a de plus simple. Je l’ai trouvé d’occase sur Craig’s List, le site de petites annonces gratuites en ligne. $15 à emporter dans Harlem! La fille partait pour le Portugal le lendemain. Ce genre de situation se rencontre quotidiennement sur le site. Il y a même des portes ouvertes ou les gens donnent tout ce qu’ils ont avant de quitter le pays. Bien utile le Didier, pour mes Rocky Balboa du matin (je crois que ma colloc’ cubaine me déteste. Elle dort dans le salon et presque tous les matins je dois la réveiller 😕 ).

Voilà pour les nouvelles du front de l’ouest. Merci encore pour vos commentaires. Je ne résiste pas à la tentation de poster le dernier commentaire de Rodolphe (Vice Champion du Monde de Curry Thai de légumes) qui me fait décidemment bien marrer :

Comment te dire. Je suis déçu. Va savoir pourquoi…

Tu es dans le pays de Hugh M Hefner, De Russ Meyer et de Joke Ewing (GLOIRE à toi membre fondateur et fédérateur du clan! On a tous vu ce que son crétin de fils à fait de SouthFork et des pétroles Ewing quand il est mort) et c’est tout ce qu’il te vient à l’esprit???Non mais ça va pas???

Un stage intensif de vie à la mode Texane s’impose afin de retrouver le goût des choses simples qui font des Etats-Unis une si grande nation: Barbecue, Bud, Monster Trucks et concours de tee-shirts mouillés! Là je dis oui monsieur: ça c’est les States! Et pas des trucs compliqués ou c’est qui faut être culturé et ou qu’on y comprend rien nous autres varois de souches!

Bien balancé! N’oublions pas en effet qu’on est varois de souche, du pays des cagoles. Merci Rodolphe … celui-là il est pour toi 😀

thumbs_up.gif

T