Avertissement :

Cet article contient beaucoup de nouveau vocabulaire. Notez toutefois que vous ne serez pas interrogés 😉

J’avais déjà loupé Vaisakhi 2007 (le nouvel an Sikh, anniversaire de la création du Khalsa), il était HORS DE QUESTION que je loupe la parade Sikh sur Broadway. Il faut savoir qu’en ce moment ça défile grave. La semaine dernière c’était les Grecs, bientôt les Israëliens … ah oui, il y a eu les Chinois aussi il n’y a pas très longtemps. Bien sûr, je ne parle pas de la semaine de la mode, mais bien de manifestations de communautés!

Le départ était donné ce samedi, vers 13h00 sur Broadway au niveau de Times Square (un coin tranquille …). A cette occasion, toute la communauté Sikh du Tri-State (qui comme son nom ne l’indique pas, comprend 4 états: New York, New Jersey, Connecticut, Pennsylvania) s’était réunie. Celà représente généralement près de 20,000 personnes. Beaucoup de chars, beaucoup de couleurs (sarees, turbans, …) et également de la musique.

sp5.jpg

Ce genre d’évènement est également très important pour la communauté ici car suite aux attentats du 11 septembre, beaucoup d’américains (malheureusement peu éduqués) ont trop souvent confondu le turban et la barbe des Sikhs avec ceux des Musulmans (malheureusement pris comme cibles à ce moment-là également).

Chaque Gurdwara (temple pour la faire simple) avait un char et une thématique. J’ai particulièrement apprécié la réplique au 1/76ème du Temple d’Or d’Amritsar:

sp7.jpg

Ouaip. J’ai trouvé ça assez mimi 🙂

L’ambiance était assez surréaliste. On comptait les goras (blancs!) sur les trottoirs et tout le monde s’entretenait joyeusement en panjabi. Les enfants coiffés de patkas (version édulcorée du turban, réservé, lui, aux hommes arrivés en âge de le porter, au début de l’adolescence) couraient de partout. Oui, il y avait un côté kermesse … Les micros scandaient des « slogans » (jaikara) à laquelle la foule répondait en choeur. Le plus commun est Bole so nihal! auquel on est sensé répondre: Sat siri akaal! (il est dit que celui qui prononce ces mots sera comblé!la vérité est éternelle!).

 

sp6.jpg

Après avoir mis un joyeux bordel sur une vingtaine de blocs, le cortège a finalement tourné à gauche sur la 26ème rue vers Madison Square Park, destination annoncée.

sp1.jpg

En arrière plan, le Flatiron Building si emblématique… Puisque j’avançais plus vite que le cortège, j’ai pu atteindre assez rapidement le char de tête, précédé par les Panj Piare (les cinq bien-aimés): ils symbolisent les 5 premiers Sikh « baptisés » en tant que tels par le dernier Guru, Guru Gobind Singh, en 1699 (fondant par la même occasion le Khalsa).

 sp4.jpg

Beaucoup de monde était déjà sur place à l’arrivée des chars pour une excellente raison: la distribution gratuite de nourriture! En effet, le Langar (cuisine communautaire) est un des piliers du Sikhisme pour illustrer l’égalité des hommes, assis à même le sol pour partager la même nourriture, sans distinction de caste, de couleur, de sexe, de religion …

 

sp3.jpg

 Miam. C’est là que j’ai VRAIMENT commencé à me croire dans une rue de Calcutta. Des centaines de gens se bousculaient pour atteindre les stands où des hommes (pas de femmes!) s’affairaient à remplir des barquettes de Chole (pois chiches), Palak (épinards), et autres délicieux mets végétariens (le Sikhisme n’impose pas le végétarisme, mais dans un soucis d’universalité, n’inclut pas de viande ni de poisson dans les plats du Langar pour que chacun puisse manger) . Je crois que c’était la première fois de ma vie que je me faisais presque agresser par des gens qui voulaient m’offrir quelque chose! Les différents Gurdwaras se déplacent avec une quantité folle de nourriture et sont heureux de la partager avec le plus grand nombre possible. On m’a donc – limite – calé une banane sous le bras, en me proposant du Chai (hmmm), du jus de mangue, des friandises,  …

 

sp2.jpg

J’ai finalement trouvé un coin pour me poser et déguster mes pois chiches et mes rotis … Miam … Exactement le même repas que la veille au soir! Gretchen vit à deux blocs d’un déli panjabi qui sert d’étape aux taxis de la ville et qui est donc ridiculement pas cher …

 Un peu plus tard, je suis allé écouter un groupe de Dhadi (chant traditionnel punjabi proche de nos troubadours d’antan). Ils relatent des faits historiques, parlent de batailles, de saints, etc … J’aime beaucoup ça! Si vous êtes curieux, un court exemple ici!

Finalement, les choses se sont corsées lorsque les Panj Piare sont revenus en arborant des drapeaux du Khalistan. Depuis la séparation du Punjab en 1946, une frange de la population (je ne connais pas la proportion) réclame un état Sikh indépendant nommé Khalistan. Et voilà. Il faut encore que tout se politise 😦

J’avais vraiment l’impression que ce genre de propos étaient totalement contradictoires en regard des valeurs affichées sur la parade: égalité, partage, ouverture aux autres … Mais encore une fois, les hommes ne sont que des hommes et il faut apprendre à les aimer tels qu’ils sont.

Portez-vous bien …

T

proudtobesikhlogoii.gif

 

 

 

Publicités