You are currently browsing the monthly archive for novembre 2007.

Tada! Après de longues heures de gestation et seulement deux répétitions, voici le deuxième devoir de composition. La pièce s’appelle « Kshama » (le pardon en Sanskrit). L’anniversaire de la mort de Gandhi (30 janvier 1948) approche et j’ai donc décidé d’écrire une pièce à ce sujet.

Le pardon est une part importante du Sadhana (pratique quotidienne, effort). Le pardon ne fait pas de différence. Il faut donc également pardonner à celui qui a assassiné Bapu Ji. Son nom était Nathuram Godse, un hindou extrémiste très mécontent de la tournure des évènement suite à l’indépendance de l’Inde. Une somme d’argent importante allait être versée au gouvernement Pakistanais, et les nationalistes hindous (à majorité Brahmines) le prenaient assez mal.

 

Nathuram Godse
Nathuram Godse, assis, 3ème depuis la gauche.

La pièce comprend trois « personnages ». Le premier est la Bhagavad Gîta, incarnée par la chanteuse (ici, la jeune et pimpante Gretchen, aka my girlfriend). Dans une première approche disons que la BV est la bible hindoue. La voix rappelle un verset tiré de la BV:

« Pardonne ce que j’ai pu faire par amour ou par folie »
(chanté en Sanskrit)

Le second personnage est « joué » par les cuivres (ici trompette en Si bémol et trombone). Ils incarnent le tumulte intérieur: la première émotion est la peine, la seconde est la haine, et la troisième est enfin le pardon. Notez que la voix est couverte par les cuivres dans la seconde partie. Il est toujours difficile d’entendre raison lorsqu’on est guidé par la haine et l’incompréhension.

Le piano, quant à lui, est la trame sur laquelle la purgation des passions se passe.

Voilà. Je suis très content du résultat. Il y a des pains dans les cuivres, mais c’est pas grave, la couleur, la patate est là.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez …

Bien à vous,

T

Publicités

Souvenir d’une répétition il y a dix jours de cela. Nous  travaillons sur la pièce de Roy et avions besoin de décompresser 🙂

C’est marrant d’être sur You Tube pour un truc aussi débile que ça!