Ca y est, je reprends mon rythme du matin. Je me rends compte que c’est l’unique moyen de réussir à faire tout ce qui m’attend dans une journée.  Afin de ne pas me rendormir,  dès que mon réveil sonne, je saute dans mon jeans et je vais prendre mon ptit dej chez le grec. Cela doit faire près de 9 mois que j’y vais au moins 4 ou 5 matins par semaine. Au début le patron m’offrait un verre de jus d’orange … puis l’habitude s’est perdue … comme dans un mariage, le patron savait bien qu’il m’avait ferré, a coups de sandwichs à l’œuf, et il n’avait plus d’efforts à faire. Bien sûr, je n’ai jamais rien réclamé.

Ce matin, je me suis installé, ai passé ma commande et je commençais à lire mon article d’ethno lorsque le patron a posé un verre de jus d’orange devant moi, comme ça, en douce, sans même me regarder … à la grecque. Ca faisait des mois. Vraiment.

A ce moment-là, je ne sais pas pourquoi mais ça m’a fait penser à l’amour dans une relation. En effet, cela faisait des mois que le patron ne m’avait plus rincé au jus d’orange mais ça ne m’empêchait pas d’y retourner, et surtout, je ne lui en voulais absolument pas. Je pense que ce genre de comportement dans une relation serait également très sain, non ? Si l’on aime vraiment quelqu’un, attend-on quelque chose en retour ? Le simple fait d’aimer la personne ne devrait-il pas suffire ?

Ce serait malheureusement bien trop simple. Pas de Charybde sans Scylla. Jacques Brel l’a fort bien illustré dans Sans exigences.

Et me voyant sans exigences, elle me croyait sans besoin.

Publicités